En outre, Philippe Ier appuie à partir de 1078 le fils aîné de Guillaume, Robert Courtehouse, en conflit avec son père. Une célèbre broderie longue de soixante-dix mètres, la "Tapisserie de Bayeux" racontera cette fabuleuse épopée. C’est un théologien réputé qui a notamment participé à la réfutation des idées de Bérenger de Tours au cours du concile de Tours de 1050. Puis, il reprend sa chevauchée, se dirigeant vers le nord, suivant un chemin à mi-distance entre la mer et Bayeux qu'il évite. Après 1072, il entre en conflit avec son père. C’est son frère Guillaume, puis Henri, et non lui, qui deviennent roi d’Angleterre. En 1096, il part pour la première croisade, et meurt comme captif de Henri en 1134. Page du Domesday Book pour le Bedfordshire | Wikimédia Commons. Pendant ce temps, les élites anglaises qui n’ont pas été annihilée à Hastings élisent un nouveau roi, Guillaume réagit rapidement. Devenu le Conquérant après son couronnement en Angleterre le 25 décembre 1066, il fut l’un des plus puissants monarques de l’Europe occidentale au Moyen-Âge. Il existe d’autres versions du Domesday Book. Avant de partir, il réunit à Fécamp tous les grands seigneurs normands et il leur demande de reconnaître Guillaume, son seul fils, comme son héritier. Le roi Henri Ier est désarçonné par un fantassin de Néel de Saint-Sauveur et il ne doit sa vie qu'à la qualité de son haubert qui empêche la lance de le transpercer. Les troubles reprennent en Angleterre en 1074 et 1075. Le combat s'engage. Le mariage n’est en effet définitivement imposé comme sacrement qu’au conseil de Latran au début du XIIIe siècle. Important la législation normande qu'il fusionne avec les anciennes pratiques locales, il impose un recensement des biens et des personnes, le "domesday book", qui fixe les droits et les devoirs de chacun. Il lance l’invasion du Maine, au prétexte, selon Guillaume de Poitiers, que le comte défunt aurait fait de lui son héritier et qu’il avait accepté de se marier à l’une de ses filles. Il n'y a pas qu'une langue et une législation que Guillaume a emporté dans ses drakkars en franchissant la Manche. 14. Il doit mater des révoltes de l’aristocratie saxonne. Sillé et Le Mans connaissent rapidement le même sort. Dans un premier temps, c’est Harold Godwison, comte de Wessex, qui récupère la succession à son profit et devient roi d’Angleterre en janvier 1066. Guillaume profite de cette succession contestable pour réclamer l’héritage du trône. Toute violence est interdite du mercredi soir au lundi matin ainsi que durant les grandes fêtes religieuses. Il est alors nécessaire de maintenir une présence des deux côtés de la Manche pour maîtriser ces territoires. Arrivé près de lui, il le frappe de son gant et s'écrie en riant: « Je m'acquitte de ce que j'ai juré. En 1096, à l’occasion du départ son frère Robert en croisade, il réunit la Normandie et l’Angleterre sous son pouvoir. Par ailleurs, Guillaume préside à plusieurs conciles ecclésiastiques comme celui de Lisieux en 1055 et 1064, ou celui de Rouen en 1063. Guillaume le Conquérant se considère, lui, comme l’héritier naturel des terres d’Édouard le Confesseur. Ce chef viking, qui a parcouru les mers et a pillé le royaume, devient le premier maître de la Normandie. Mais, il n'a pas l'autorité de son prédécesseur et très vite, les rivalités entre les grands seigneurs de Normandie se manifestent avec vigueur. Mais la tapisserie montre que les cheveux de la noblesse normande sont portés courts, contrairement aux moeurs en vigueur à la cour des roi des Francs. Cette campagne se termine le 30 mars 1073. L'archevêque décède le 1 mars 1037 ; Mauger, fils du duc Richard II et de sa concubine Papia, lui succède. Si la traversée de Guillaume le Conquérant, en 1066, est entrée dans la légende, sait-on qu'elle fut aussi la dernière expédition viking de l'histoire ? Après une période de forte instabilité, il parvient à reprendre la domination … Rollon, chef viking, reçoit de Charles le Simple (898 – 922), roi des Francs, ce territoire en échange de la fin des pillages. Philippe Ier succède à Henri Ier en 1060 comme roi des Francs, et règne seul à partir de 1066. C’est un inventaire des domaines fonciers du royaume et par conséquent, un remarquable outil de connaissance pour gouverner. Brillant stratège aguerri par ses victoires sur les troupes du roi de France Henri Ier en 1054 et 1058, Guillaume sort victorieux de la bataille d'Hastings et s'empare du royaume d'Angleterre. Guillaume le Conquérant. Il est seulement âgé de 7 ou 8 ans. En décembre, Guillaume atteint Londres. De nombreux clercs doivent donc être recrutés, ce qui fait rapidement de la Chancellerie la plus importante institution royale. Retrouvant les airs guerriers et l'esprit de conquête de ses ancêtres vikings, il embarque fin septembre 1066 avec son armée sur des... drakkars et traverse la manche pour récupérer manu militari son dû. Bref, en plus de perdre Guillaume Fitz Osbern, Guillaume le Conquérant voit le comté de Flandre, un territoire ami, lui devenir hostile. William 1er d'Angleterre, Guillaume le Btard mieux connu comme Guillaume le Conquérant était un roi normand. Guillaume est le seul souverain d’Europe de l’Ouest à bénéficier d’une taxe universelle, la Danegeld, d’origine viking. Le duché de Normandie naît au Xe siècle. target.onselectstart=function(){return false} Il ordonne ainsi à un seigneur réticent de lui remettre le château de Tillières, placé stratégiquement aux portes des territoires du roi des Francs Henri Ier. Il joue sur la vitesse de déplacement de ses troupes et attaque le château de Fresnay-sur-Sarthe, qui se soumet. Henri Beauclerc est le grand-père d’Henri Plantagenêt. La Normandie est une terre où l’Église, comme ailleurs en Europe, est en expansion. Il doit en outre lui fournir une assistance militaire si nécessaire. Ce dernier fait valoir ses droits qui sont aussitôt contestés par un aristocrate local, Harold, qui s'empare du trône avec l'aval du vieux parlement anglo-saxon. Guillaume devient donc un frère spirituel de Cluny, un bienfaiteur pour lequel les moines prient régulièrement. Baudouin VI et Guillaume Fitz Osbern meurent à la bataille de Cassel le 20 ou 22 février 1071. Sa rédaction est décidée dans la perspective d’une invasion danoise pour définir une stratégie militaire : faut-il créer un impôt pour recruter une armée de mercenaire, ou demander un service militaire aux barons ? Rollon, chef viking, reçoit de Charles le Simple (898 – 922), roi des Francs, ce territoire en échange de la fin des pillages. Un grand programme de construction d’église est lancé (L’Histoire, p.49). Odon de Bayeux, fait comte de Kent, y possède des châteaux à Douvres et Rochester mais aussi dans l’Oxfordshire à Deddington et dans le Norfolk à Snettisham, en plus de ses possessions à Caen, Rouen et Londres. Cet accord est connu sous le nom de traité de Saint-Clair-Sur-Epte (911). Manquant en permanence de ravitaillement, elle finit par signer une trêve avec Guillaume, contre de l’argent. Les rebelles, quant à eux, sont réunis à une lieue de là. Guillaume le Conquérant et la tapisserie de Bayeux, La tapisserie de Bayeux, peut-être commandée par Odon de Bayeux, est en réalité, 15. À l’intérieur du duché, les Richardides, pourtant apparentés à Guillaume, prennent la tête d’un groupe de barons rebelles et entreprennent de saper son autorité. On prétend alors que Guillaume aurait prêté main forte à Henri IV, ou qu’il aurait été prêt à prendre Aix-la-Chapelle, la capitale de Charlemagne. Il fait construire un château à Warwick, pour empêcher une jonction des rebelles. En même temps, ils pillent les environs de Pevensey et de Hastings pour attirer les troupes de Harold. Or, sur la tapisserie de Bayeux, des motifs ont été brodés à l’aiguille sur du tissu blanc. Guillaume réagit rapidement et obtient la reddition d’Arques. Sven II du Danemark (1047 – 1074) prétend au trône d’Angleterre en tant que neveu de Knut le Grand. L’armée danoise débarque en 1069. En 1051, sans héritier, il promet alors à Guillaume qu’il lui succèdera sur le trône. Dans sa fuite, Guillaume suit la route du grand Vey ; il passe par Montebourg, Turqueville et entre dans la baie de Veys de nuit à Brucheville alors que la mer est basse et les gués praticables. Guillaume le Conquérant et la bataille d’Hastings en 1066, 10. Guillaume de Jumièges reste plus évasif, car lorsqu'il écrit en 1070, la plupart des instigateurs de ce complot sont rentrés en grâce auprès du duc. Guillaume est aussi chanceux. Guillaume, né aux environs de 1060, succède à son père en Angleterre en 1087 comme Guillaume II d’Angleterre dit Guillaume le Roux. Les champs obligatoires sont indiqués avec *, 162 classiques de la littérature française, « Par moments » ou « par moment » : orthographe. J'ai juré que je vous frapperais dès que je vous trouverais. - François Neveux, Claire Ruelle, Guillaume le Conquérant, le bâtard qui s'empara de l'Angleterre, Editions Ouest France. Enfin, en 1074, Guillaume est reçu dans le confraternité de l’abbaye de Cluny, la plus prestigieuse de l’Europe d’alors. Guillaume Malet se retrouve pris au piège dans le château de York. Nous contacter : redaction[arobase]histoire-pour-tous.fr, Femmes célèbres de l'histoire de France, Guillaume le Conquérant, le bâtard qui s'empara de l'Angleterre, Les ducs de Normandie (6) : Robert le Magnifique, Les ducs de Normandie (2) : Guillaume Longue Epée, Les ducs de Normandie (3) : Richard Ier sans Peur. 2 shillings sont collectés par hide, unité de mesure de la taxation dans les comtés anglais, sauf en période de crise où le montant pouvait monter à 6 shillings. En 1085 – 1086 : il doit alors se préparer à affronter une nouvelle invasion du Danemark et le Domesday Book (Livre du jugement dernier) doit lui être présenté. En 1080 – 1081 : il doit restaurer l’ordre après 4 ans d’absence en France. Alors, le combat tourne à son avantage. Guillaume est un enfant illégitime, condition de laquelle il tire son surnom de Guillaume le Bâtard. Son père, Robert Ier de Normandie (1027 – 1035), dit Robert le Magnifique ou Robert le Libéral, est le deuxième fils de Richard II, mais sa mère, Arlette de Falaise, dont l’existence est mal connue, n’est que la concubine du duc. C'est ainsi qu'un descendant des Vikings devient roi d'Angleterre. Surtout, c’est Odon qui aurait commandé la tapisserie de Bayeux, sûrement faite en Angleterre, et probablement exposée lors de la consécration de la cathédrale le 14 juillet 1077. Ce dernier, Rollon, n'était pas à ce moment le jarl de la future Normandie.C'était encore un chef viking qui parcourait les mers à la recherche de quelque terre à piller. Guillaume le Conquérant parvient toutefois à maintenir l’intégrité de ses territoires. Elle donne naissance en 1092 ou 1096 à Étienne, futur roi d’Angleterre (1135 – 1141). Sur ces territoires, le Domesday Book recense 2 250 000 habitants. Ainsi, en 1002, la soeur du duc Richard II, Emma de Normandie, se marie avec le roi d’Angleterre Æthelred II (978 – 1013) dit « le Malavisé ». Ralph, duc de Norfolk et de Suffolk, se rebelle avec l’appui de Roger, comte de Hereford. Né vers 1027 à Falaise en Normandie et mort à Rouen le 9 septembre 1087, il est aussi appelé Guillaume le Bâtard ou encore Guillaume II de Normandie quand il devient Duc de Normandie en 1035 ou bien Guillaume 1er d’Angleterre lorsqu’il devient roi d’Angleterre en 1066. Bates interprète ainsi le gouvernement de Guillaume en Angleterre comme l’extension de sa domination en Normandie : un même groupe domine des territoires supplémentaires.Â. En 1070, la conquête normande est achevée. Le duché de Normandie naît au Xe siècle. William I (c. 1028 – 9 September 1087), usually known as William the Conqueror and sometimes William the Bastard, was the first Norman King of England, reigning from 1066 until his death in 1087.He was a descendant of Rollo and was Duke of Normandy from 1035 onward. Comme duc, il a le pouvoir d’interdire la construction de fortifications et d’utiliser certaines fortifications déjà bâties à son profit. Une chambre (camera) collecte et dépense l’argent. Posant le pied sur le sol anglais, il trébuche et tombe face au sol , les mains en avant . Cependant, des désordres persistent. Selon Bates (Bates, p.304), on est certain que l’enquête est terminée à l’automne 1086, et présentée une première fois le 1er août de la même année à Guillaume. 23 févr. Guillaume réagit rapidement. À partir de 1075, Guillaume Ier le Conquérant doit faire face à une révolte en Normandie, fomentée par son fils aîné Robert Courteheuse, fort du soutien du nouveau roi Philippe Ier de France. Un vaste transfert de propriété a donc lieu après l’invasion. On ne connaît pas la date de naissance exacte de Guillaume. L’historien Orderic Vital rapporte d’ailleurs une histoire qui symbolise bien toute la violence qui a pu se déchaîner pendant cet interstice : à un banquet de mariage, Guillaume Giroire aurait été mutilé par Guillaume II Talvas de Bellême. Guillaume se rend alors fréquemment sur le continent afin de leur livrer bataille. Robert, dit Robert Courteheuse, futur Robert II de Normandie, né aux environs de 1053, est désigné hériter du duché avant 1066. En tant que comte du Maine à partir de 1063, il est vassal du comte d’Anjou. Guillaume envoie l’un de ses meilleurs lieutenants, Guillaume Fitz Osbern, à la rescousse de Baudouin. Guillaume le Conquérant assure la maîtrise du territoire anglais en y introduisant le système de la motte castrale. Une famille si puissante est donc prête à se lier au sort de Guillaume, dont la situation paraît s’être améliorée aux yeux de ses voisins. Or, Édouard avait promis sa couronne à Guillaume quelques années auparavant.